[slide]

« Les Amis du Vieux Chinon » collectent depuis 1905, année de leur création, un fonds muséographique de première importance et de toute qualité, couvrant toutes les périodes de l’Histoire de la Touraine.

Depuis leur fusion avec « Connaissance de Jeanne d’Arc », le fonds muséographique des « Amis du Vieux Chinon » a pris plus d’importance encore.

Ces fonds constituent :

. le Musée d’Art et d’Histoire de la Ville de Chinon, classé « Musée de France »,

. le Musée des Arts et Traditions Populaires du Chinonais, sis en la chapelle Sainte-Radegonde,

. le fonds de la Batellerie, exposé dans les réserves de la Ville de Chinon, sises en l’église de Parilly,

. le Musée Jeanne d’Arc de la Forteresse Royale de Chinon,

. la collection Jeanne d’Arc exposée au Château du Rivau.

Les collections du Musée d’art et d’histoire de Chinon ont principalement été constituées par des dons, legs et achats établis en faveur de la Société des Amis du Vieux Chinon.

Fruits d’un peu plus d’un siècle d’enrichissement, le musée retrace l’histoire du chinonais de la préhistoire jusqu’au XXe siècle, incluant les champs de l’art, de l’archéologie régionale et de l’ethnographie locale.

C’est donc un musée comportant des chefs-d’œuvre d’envergure internationale (le portrait de Rabelais peint par Delacroix, la Chape de Saint-Mexme, la Lapidation de Saint-Etienne peint par Lubin Baugin), des collections de référence (archéologie préhistorique nationale et régionale, faïences de Langeais, mobilier régional) et des collections d’étude (céramiques gallo-romaines, collections d’art graphiques, sculptures du XIVe au XVIIe siècle).

Aujourd’hui le fond des musées de Chinon est estimé à 2882 objets.