Le «pavillon chinois» du château d’Azay-le-Rideau, érigé en 1823 – détruit en 1855, aujourd’hui invisible…

RENAISSANCE D’UN RÊVE EXOTIQUE